Nos suggestions pour que votre newsletter musicale ait un réel impact

0 Partages

Il est important d’utiliser une newsletter afin de fidéliser sa clientèle, mais comment la construire afin d’obtenir un résultat efficace ?

La campagne d’emailing n’est pas un outil de communication exploité comme priorité, et, pourtant une newsletter bien faite et envoyée dans un intervalle de temps bien déterminé a un très fort potentiel de résultat.

Elle permet de fidéliser sa clientèle et maintenir le contact avec tous ceux qui aiment vos réalisations. Nos conseils vous permettront de dépenser votre temps utilement dans une newsletter obtenant les meilleurs retours possibles.

Faites attention, car il n’est pas difficile de faire les mauvais choix et d’avoir une campagne retour décevante sans aucun bénéfice pour vous.

Soyez bref dans vos newsletter

Ne faites pas de long discours. Il faut que vous utilisiez des phrases courtes, donnant l’information la plus rapidement et la plus claire possible, car vos lecteurs même s’ils se sont eux-mêmes abonnés, n’auront que très peu de temps à vous consacrer. Des phrases simples leur faciliteront la lecture et votre message sera passé.

Trop de newsletters tuent la newsletter

N’harcelez surtout pas vos fans ! Si vous effectuez des campagnes d’emailing trop fréquentes, vous risquez que vos fans à la longue se lassent de vous. Ils liront de moins en moins, vos newsletters s’ennuieront et finiront par se désinscrire. Il est en général recommandé de ne pas dépasser trois campagnes par mois. Le but étant à chaque campagne, de donner des nouvelles intéressantes et attractives pour les lecteurs.

Vos newsletters sont personnelles

Pour créer le lien entre vos inscrits et vous, il faut que votre contenu soit intimiste, plaisant et de surtout ne pas donner un ton commercial à vos écrits. Vos fans lorsqu’ils vous liront aimeront ce lien qui les unit avec vous, sans cela, ils vous abandonneront. Ne faites pas ressentir un intérêt lucratif derrière votre message.

Intégrez un lien direct et clair vers votre information principale

Gardez en tête que vos lecteurs ne passeront que très peu de temps à naviguer sur votre newsletter, en général une dizaine ou une vingtaine de secondes pas plus. N’envoyez-pas un dossier de presse, ce sont vos fans pas des journalistes !

Si vous souhaitez les informer sur la sortie de nouveaux morceaux, de nouvelles collaborations ou une nouvelle playlist par exemple, n’hésitez pas à intégrer un lien direct à l’intérieur de votre newsletter.

C’est ce que l’on nomme un call-to-action, c’est-à-dire un clic rapide sur un bouton tape-à-l’oeil qui permet à vos abonnés d’être attirés et de donner envie de cliquer dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *